Le matin je poste une photo de mon petit déjeuner sur Instagram. #kyoto. Quelques heures plus tard je reçois un message : ” est-ce que tu es à Kyoto ? On peut se rencontrer ?”. Il avait reçu plusieurs semaines au auparavant un message de Xavier l’informant de ma venue. Tout deux se sont connus sur Insta il y a à peine plus d’un mois. Un partage de photo et un intérêt réciproque le travail de l autre.

Je confirme à Takita que je viens effectivement d’arriver à Kyoto et que je serai ravie de le rencontrer. Pourquoi pas ce soir ? Aujourd hui il ne travaille pas. Il me demande où es mon hôtel et “ok je suis là dans 10min “. Oh la la. Mais est ce que je me suis mal exprimée ? N ai je pas dit “ce soir”? Alors je refait la phrase en japonais. Là ce n’est pas possible nous sommes déjà parties visiter les temples du chemin de la philosophie. Je me confond en excuses. En fait il avait bien compris que je lui proposais un rendez vous le soir mais il aurait aimé nous accompagner visiter les temples pour faire plaisir à son ami d’Instagram.

Nous nous retrouvons donc le soir, à la station de métro Marutamachi, juste à côté du parc.

Takita est originaire de Tokyo où il a travaillé pendant une vingtaine d’années dans la mode. Puis il en a eu marre de tout ce monde et de tout ce béton. Alors il est parti vivre à Kyoto pour se consacrer à l’art. La ville est chargée d’histoire, de culture et pleine de nature. Autant de choses qui l inspire. Sur insta, Takita communique en anglais car quand il était jeune il a passé 3 ans en Europe et a pour rêve d y retourner et pourquoi pas d’exposer là bas. Si c’est par ses photographies que nous l’avons connu, Takita est un artiste complet qui improvise au piano tout comme il peut réaliser des encres.

À la fin de notre entretien il m a remis une série de 4 calligraphies (la montagne, la rivière, l’éternité et je ne sais plus… ) pour que je les transmettent à Xavier. Je deviens ainsi le messager entre 2 artistes qui sont parvenus à nouer une amitié malgré quleques 9000km de distance entre eux. Et justement 1001km c’est aussi ça. Créer des liens, renforcer ceux existant.

Un peu plus tard dans la soirée, un petit mot de remerciements. Une invitation à se revoir un jour on espère. Le lien est nouée.

Découvrez le travail de Takita sur Instagram : takita.kyoto

Site web :

https://wabujapan.wixsite.com/mysite/profile

Artiste explorateur : Laura Loriers.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s